Annonces

Cette page est en libre accès à tous, pour l'écriture.
(Pour tous les Wiki : Double-clicquez n'importe où sur la page pour passer en mode édition. Exemples de balises accessibles par la petite icône "?" dans le menu)


DIOU FLO

image diouflo.png (13.8kB)
Le 25 mai 2020
Bonjour à tous et à toutes,
Malgré les mesures du déconfinement, nous savons tous que la crise sanitaire est loin d'être terminée. Après avoir pris conseil auprès d'autres professionnels (santé, collègues musiciens...), nous nous sommes rendus à la seule décision possible : nos stages sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Nous rejoignons ainsi les décisions prises par nos collègues du CNIMA ou des Nuits atypiques, pour ne citer qu'eux. Il est clair que notre lieu de stage ne permet pas la « distanciation sociale » (surtout en cas de pluie), et que notre responsabilité serait engagée si un ou plusieurs cas se déclaraient suite à un de nos stages.
Concrètement, nous annulons donc tous les stages d'été. Sauf, peut-être, un stage que nous organiserions éventuellement entre le 17 et le 21 août, si la crise sanitaire devait être terminée, ce dont nous doutons hélas beaucoup...
En revanche, pour que vous puissiez continuer à avancer dans votre apprentissage, nous vous proposons des cours par internet, qui donnent de très bons résultats. Nous continuerons à les assurer pendant tout l'été (commentaires de quelques élèves et tarifs ici )
Cela étant, malgré la capacité à rebondir que tout le monde nous reconnaît, la réalité est là :
- Le stage de musique d'ensemble d'Aubechies (week-end de l'Ascension) : annulé. Une perte financière importante.
- Malgré les annonces médiatiques, l'aide de l'Etat que nous avons reçue est tellement ridicule qu'il est inutile d'en parler.
- Les stages d'été annulés = près de la moitié de notre chiffre d'affaire parti en fumée...

Concrètement, nous ne nous versons plus de salaire depuis le début de la crise, et, malgré cela, les risques pour que l'entreprise Diou Flo SARL fasse faillite dans les mois à venir sont très importants. Cela voudra dire : la fin de nos éditions, la fin de nos cours et stages, et plus généralement la fin de notre travail de création autour de l'accordéon... car nous n'aurons ni le statut légal, ni le temps pour continuer ce travail. Nous en sommes actuellement à envisager un changement total de métier.
Si vous souhaitez que nous puissions poursuivre, VOUS POUVEZ NOUS AIDER .
Nous avons choisi de ne pas lancer de « cagnotte en ligne », car nous ne demandons pas l'aumône... Simplement d'avoir le droit de continuer ce pour quoi nous sommes faites : la musique.

Le pari que nous nous sommes lancé, c'est de créer, en quelques mois seulement, un nouveau recueil de compositions inédites en partitions/tablatures : un RECUEIL DE SOUTIEN. Il sera au même prix que tous les autres, mais en l'achetant d'avance, vous nous apporterez une « bouffée d'oxygène » financière, dont on espère qu'elle puisse combler en partie les pertes que nous avons subies et que nous subirons dans les prochains mois...

La notation solfège (universelle) rend ce recueil (comme tous nos autres ouvrages) accessible à tout musicien, pratiquant ou non l'accordéon... Idée de cadeau ???
Parmi les titres de ce recueil figurera la Scottish à Naig (visionner ici la vidéo )
Le bon de commande est imprimable ici
Le prix est semblable à tous nos autres recueils : 57 euros port compris pour la France (62 euros port compris hors de France)
Il est possible de régler par virement bancaire, voir infos à la fin de ce mail
Un chaleureux merci à ceux/celles qui entendront cet appel...
Belle journée à tous et à toutes !

Florence Glorion & Florence Pinvidic
PS. Pour les virements bancaires, voici les éléments à transmettre à votre banque :
DIOU FLO SARL
CAISSE D'EPARGNE DE PLABENNEC (29-Finistère)
BIC : CEPA FRPP 444 - IBAN : FR76 1444 5202 0008 7843 7658 071


DIOU FLO
Web : http://diouflo.com
Page Facebook

17 Pellan 29260 Kernilis
Tél. 02 98 40 82 02 / 06 83 44 74 61



image CieBALAGAN.png (24.0kB)
Bonjour , voici les infos concernant la programmation des stages d’accordéon diatonique personnalisés qui auront lieux à Chalap entre Juillet et août 2020.
A très bientôt j’espère.
Amicalement
François Heim | (+33) 6 84 45 58 27 |
COMPAGNIE BALAGAN.com
lacompagniebalagan@orange.fr
Plaquette_chalap2020web.pdf (1.6MB)
image Logo_Balagan_ultrasmall.png (2.4kB)





image CADB.png (75.9kB)

Collectif Accordéon Diatonique de Bretagne

Le CADB , : Une belle histoire qui se termine ? (par Yann-Fañch Perroches)

Dernière et maussade assemblée générale dimanche dernier à Plouguernével (22). Sur 133 adhérents au CADB, 5 personnes ont répondu présent, 6 autres se sont excusées.
C’était prévisible, si peu de retours à nos mails, aux bulletins de liaison, à nos appels à projets, à nos appels à nous soumettre vos envies, vos suggestions. (Et pourtant vous êtes des milliers et des milliers à pratiquer le diato en Bretagne !)
Triste constat : le CADB, malgré sa bonne réputation, sa page Facebook moult fois likée, plus de 190 000 visites à son site internet (en excluant les robots), est moribond.
Deux options réalistes se présentaient à nous : dissoudre l’association, ou alors la mettre en sommeil, en attendant un hypothétique réveil, un jour peut-être, grâce à un projet qui motivera quelques passionnés prêts à investir une petite partie (ou une grosse partie) de leur énergie et de leur temps.
C’est cette deuxième option qui a été retenue.
La mise en sommeil, concrètement cela veut dire plus aucune activité, plus de diatobal, plus de bulletin d’information, plus de mise à jour du site internet (qui va toutefois rester en ligne pendant encore 2 ans).
Il reste une certaine somme d’argent sur le compte en banque, reliquat des périodes fastes de l’association. Nous nous sommes dit que cet argent pourrait peut-être servir un jour pour l’organisation d’un évènement, stage, concert ou autre, toutes les propositions seront examinées.
Le CADB perdurera par son système d’écriture de tablatures. C’est déjà pas mal.
Mais il perdurera dans la tête de ses acteurs, souvenirs de diatobals endiablés, de concerts fabuleux, de discussions et d’échanges parfois vifs sur la pédagogie du diato, de débats et d’articles de fond dans Paroles d’anches, de stages un peu partout en Bretagne, dont certains pour la formation des profs.
Bref ce fut une belle aventure !
Merci à tous ceux qui se sont investis au fil des ans, je préfère ne pas les nommer pour n’oublier personne, mais il se reconnaîtront. Juste un merci tout particulier à Bernard Loffet, bien sûr.